5e circonscription du Var : Après le FN, les ex-UMP s’en prennent eux aussi à l’Etat de droit …

M.Thiéry, responsable des Jeunes Républicains dans la 5e circonscription du Var et proche de Monsieur Decard, atteint une limite anti-républicaine et irresponsable en qualifiant les juges du Conseil d’Etat de « fonctionnaires illégitimes ».

Ces juges, qui ont rappelé que les arrêtés anti-burkini portaient une atteinte grave à nos libertés, sont traités de manière ignoble par des responsables politiques de droite. Ce commentaire déplacé de M.Thiéry confirme le positionnement anti-républicain d’une partie de la droite locale et nous prouve encore une fois que cette droite-là n’a aucun respect pour la République et ses institutions.

Il est temps que la droite retrouve la raison et arrête de s’en prendre en permanence aux institutions républicaines, à leurs représentants et aux valeurs que ceux-ci défendent chaque jour en s’attelant à garantir la bonne application du droit et des lois républicaines dans notre pays.

Il est injustifiable de tenir de tels propos et d’adopter de tels comportements quand on prétend avoir de telles responsabilités. Les Républicains de la 5e circonscription du Var nous confirment qu’ils n’ont plus grand-chose de républicains.

Les valeurs prônées par notre République sont non-négociables. Les représentants politiques que nous sommes n’avons pas le droit de les remettre en question par pur électoralisme.

Insaf Rezagui

Secrétaire de section PS Fréjus / Bagnols-en-Forêt / Les Adrets de l’Estérel

Arrêté anti-burkini Fréjus : M.Rachline doit cesser ses provocations !

« Monsieur Rachline doit cesser ses provocations !

La décision du Conseil d’Etat de suspendre l’arrêté « anti-burkini » de Villeneuve-Loubet, au nom du respect des libertés individuelles, aurait dû marquer la fin de cette polémique. C’était sans compter sur l’irresponsabilité de certains maires, à commencer par Monsieur Rachline.

Si cette décision ne concerne qu’un seul arrêté, elle fait néanmoins jurisprudence. C’est pourquoi, il aurait été de la responsabilité du Maire de Fréjus de retirer son arrêté dans un souci de respect des décisions de la plus haute juridiction de l’Ordre administratif de notre République.

Mais évidemment la responsabilité et le Front national ne vont pas ensemble et de ce fait Monsieur Rachline se borne à ne pas respecter « les libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle » comme l’ont rappelé les juges administratifs suprêmes.

Cette ultime provocation de M.Rachline n’est que le prolongement de ses incessantes remises en cause de l’Etat de droit. Ce fut notamment le cas lorsque le maire de Fréjus avait refusé d’appliquer l’ordonnance rendue par le Conseil d’Etat lui ordonnant d’ouvrir la Mosquée de Fréjus le 10 novembre 2015.

Les attaques incessantes contre notre République par Monsieur Rachline doivent cesser !

Insaf Rezagui

Secrétaire de section PS Fréjus / Bagnols-en-Forêt / Les Adrets de l’Estérel »

Avec Madame Dumont, la droite extrême varoise est à l’oeuvre …

Collistière de M. Decard lors des élections départementales, actuelle vice-présidente du Conseil départementale du Var, adjointe au Maire de Saint-Raphael et candidate aux législatives dans la 4e circonscription du Var, Madame Dumont, qui a fait du cumul des mandats sa spécialité, a donc décidé de soutenir Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite pour les présidentielles.
Ce choix confirme le positionnement à la droite extrême des Républicains locaux. En faisant le choix de soutenir M.Sarkozy, Madame Dumont partage donc les propositions stigmatisantes et de rejet de l’autre faites par l’homme qui avait promis aux Français de ne plus faire de politique.
Madame Dumont va-t-elle désormais venir expliquer aux habitants du canton de Fréjus-Saint-Raphael qu’elle partage l’idée de stigmatiser toujours plus les plus pauvres et les chômeurs ? Va-t-elle promouvoir la fin des 35 heures ? Va-t-elle défendre l’idée de stigmatiser encore plus certains de nos concitoyens ? Va-t-elle promouvoir le projet de restrictions de nos libertés fondamentales voulu par M.Sarkozy ?
Ce nouveau soutien apporté à Monsieur Sarkozy confirme le positionnement à la droite extrême de la droite locale et doit nous conforter dans les combats que nous, hommes et femmes de gauche, menons chaque jour dans l’Est-Var pour plus de solidarité, d’égalité et de justice sociale.
Insaf Rezagui
Secrétaire de section PS Fréjus, Bagnols-en-Forêt, Les Adrets de l’Estérel