Je suis tout ce que le FN déteste : jeune, de gauche, femme et issue de la diversité

Je suis tout ce que le FN déteste : je suis jeune, de gauche, femme et issue de la diversité.

Et vivre dans une ville FN quand on est jeune, de gauche, femme et issue de la diversité rend notre quotidien plus difficile.

Vivre dans une ville FN quand on est issue de la diversité, c’est être en permanence ramener à une présupposée identité religieuse. C’est être en permanence ramener à ses origines. C’est en permanence être victime de racisme. Ce racisme il est violent, il fait mal. Il est balancé en pleine figure. Pas un jour sans que je ne sois pas la « petite terroriste » du coin, la petite qui fait monter « l’islamisme en France », la petite « extrémiste », ces propos-là ont été notamment tenus par le nouveau responsable du FNJ à Fréjus dès 2014. Ces propos-là je les prends personnellement. Au départ, on se remet en question ? Qu’est ce que j’ai fait ? Est-ce mes combats pour les droits de l’homme qui sont remis en cause (car oui à plusieurs reprises et de la part même du maire, ma nationalité française a été remise en doute et une présupposée attache ailleurs m’est accordée).

Puis après on se rend compte que ces attaques sont leur marque de fabrique. Qu’ils détestent se savoir combattus idéologiquement et politiquement. Ils détestent ce que je suis : une républicaine, profondément laïque qui se bat chaque jour pour la République et pour faire triompher les valeurs de mon pays.

Je suis Française et je suis fière d’appartenir à la communauté nationale. Car c’est bien cela leur problème : ils ne reconnaissent pas une communauté nationale mais des communautés. Leur but ? Nous diviser. Mais ils n’y arriveront pas. Notre communauté nationale est plus grande. Et je continuerai de me battre pour permettre à chaque enfant dans ce pays, quel qu’il soit, d’être un enfant de la République.

Vivre dans une ville FN quand on est une femme, c’est vivre en permanence le sexisme et la misogynie. C’est se voir rabaisser quotidiennement parce que l’on est une femme. Etre femme dans une ville FN, c’est avoir le droit aux remarques sexistes d’un adjoint FN qui m’explique sur les réseaux sociaux qu’il y a forcément un homme derrière moi pour écrire mes discours (d’ailleurs méfiez-vous, à tous les coups un homme vient d’écrire celui que je vous livre aujourd’hui).

Etre femme dans une ville FN, c’est être considérée comme bête, comme stupide, sans cerveau, qui ne peut pas avoir la carrure pour être l’une des cheffes de fil de l’opposition dans une grande ville comme Fréjus.

Etre femme dans une ville FN, c’est m’expliquer régulièrement que finalement je ne suis pas vraiment la responsable de la section socialiste à Fréjus et que forcément les décisions et les idées sont issues du cerveau d’un homme.

Est-ce donc cela la conception de l’égalité homme-femme par le FN ? A quelle place le FN souhaite-t-il voir la femme aujourd’hui dans le débat politique ? J’ai la réponse à ces interrogations.

Vivre dans une ville FN quand on est jeune, c’est être rabaissé en permanence. C’est être décrédibilisé quand on nous explique qu’on ne peut pas avoir 20 ans et réfléchir par soi-même. C’est nous expliquer que « et toi la petite jeune là-bas » te mêle pas aux affaires « des grands ».

Etre jeune dans une ville FN, c’est pour le FN estimer que la jeunesse qui s’oppose à lui ne peut avoir de place dans le débat politique local. Elle ne peut pas avoir de responsabilité. Et encore pire elle n’a aucune crédibilité à porter un combat politique et à proposer une alternative républicaine et démocratique.

Est-ce donc cela l’idée que se fait le FN de la jeunesse ?

Vivre dans une ville FN quand on est de gauche, c’est expérimenter chaque jour le refus de démocratie et de pluralisme de la part du FN. C’est vivre leur autoritarisme de manière violente. C’est avoir leur droit aux attaques personnelles en permanence.

C’est être insulté chaque jour : « sale gauchiste, t’es pas la bienvenue ici », « de toute façon en 2017 on ne vous verra plus ». Pour le FN, l’opposition politique n’a aucun intérêt. Il n’y a pas à se battre sur ce terrain. Il ne nous voit pas comme politique mais comme des gens à exclure et à écarter de tout débat et de la vie publique en général.

Etre de gauche quand on est dans une ville FN, c’est essayer de lutter avec des armes politiques quand en face le rouleur compresseur du FN est déroulé systématiquement.

Je me rappelle encore de ce dimanche d’automne quand nous socialistes étions, comme toutes les semaines, sur un marché de la ville et qu’un groupe de militants FN débarque massivement et nous apostrophe grossièrement « oh c’est la folle du PS qui est là regardez » en s’adressant aux Fréjusiens qui passent.

Est-ce donc cela la vision de la démocratie et du bon fonctionnement de la vie politique au FN ? Mon expérience au quotidien sur le terrain m’a donné la réponse.

Mais être jeune, de gauche, femme et issue de la diversité dans une ville FN c’est surtout et avant tout, pour moi, porter un combat républicain au quotidien pour la préservation de notre modèle républicain contre cette extrême-droite. C’est assumer ce que l’on est et son identité politique. Parce que oui, mon combat contre le FN c’est avant tout un combat pour nos valeurs. C’est un combat difficile et violent mais c’est un combat que j’assume, que je porte et que je porterai jusqu’à permettre à ma belle ville de redevenir ce qu’elle était auparavant.

C’est aussi pourquoi, je compte poursuivre mon engagement dans les prochains mois en prenant toute ma part dans la bataille électorale qui arrive pour faire en sorte que les valeurs anti-républicaines régressent.

Publicités

14 commentaires sur “Je suis tout ce que le FN déteste : jeune, de gauche, femme et issue de la diversité

  1. Olivier Pineau dit :

    Bonjour, je m’appelle Olivier Pineau, j’habite a Toulouse, pour vous dire que je vous soutiens dans votre combat, Le Fn est la gangrène de la Politique, la droite ne fait pas mieux, mais le fn est la racine du mal.
    Donc courage, même si vous n’en manquez pas, c’est qu’une question de temps avant que la defaite ne remplissent leurs larmes.

  2. Baudry de Vaux dit :

    Cohésion Républicaine et l’Union des Droites apportent leur soutien total à Madame Insaf Rezagui et l’assurons de notre solidarité indéfectible comme républicains et démocrates.
    Nous condamnons de la façon la plus forte les propos ignobles proférés par de lâches et minables individus à l’encontre de Madame Insaf Rezagui, secrétaire du parti socialiste de Fréjus.
    Cohésion Républicaine, Union des Droites
    Le Bureau
    Olivier Baudry de Vaux

  3. Vincent DUBOIS dit :

    Courage Mademoiselle, votre combat est juste et vous pouvez être fier de vos idées ..

  4. Le monde est un immense foutoir. Courage à cette dame qui doit comprendre que s’il y a des idéologies qui nous séparent, il y a des souffrances, des angoisses et des rêves qui nous rapprochent. En tant qu’êtres humains, nous avons aussi en commun, quelque part en nous, un petit coin qui sent mauvais, et que la haine, le racisme et la violence font partie des infirmités les plus répugnantes parmi les diverses laideurs de l’humanité. Mais l’Amour triomphera parce que « les hommes ne sont pas prisonniers de leur destin, Ils sont prisonniers de leur esprit » (Franklin Roosevelt)

  5. Debide dit :

    Je te débide, c’est un peu triste sinon.

  6. HOFFMANN dit :

    Bonjour, je prends connaissance de l’information sur les menaces comme votre billet sur ce sujet. Je suis content de voir que vous avez le courage de ce combat contre ce FHaine et pour cette belle ville de Fréjus où mes grands-parents avait un pied à terre et que j’ai pu connaitre. Vous avez tout mon soutien et je suis content de voir une jeunesse défendre des valeurs républicaines. Si vous êtes tout ce que le FHaine déteste, vous êtes tout ce qui ce qui me donne espoir dans cette société. Bien à vous !
    Lionel

  7. Tremblay bernard dit :

    Insaf, c’est vous qui avez raison et je me réjouis des responsabilités que vous avez à votre jeune âge ( j’ai 64 ans ) Votre combat contre le FN est courageux et je souhaite que dans votre belle ville, dans votre belle région, beaucoup de jeunes et moins jeunes vous rejoignent au PS pour faire échec à ce parti qui nous rappelle les tristes moments de notre histoire. J’aimerais tant que nous nous battions tous pour la démocratie et donc contre le FN qui pour moi n’est que haine et lâcheté

  8. Total support to @InsafRez victim of despicable threats, Long live democracy down extremi

  9. Claude dit :

    Bon courage.
    Votre combat, notre combat est magnifique. Vous êtes ce que la france a de plus beau.
    Merci

  10. bo101 dit :

    A reblogué ceci sur A La Flamoute ?.

  11. A madame Insaf Rezagui,

    Bonjour
    J’ai pris connaissance de cette campagne infâme à votre encontre.
    Que le FN ait des désaccords avec vous, c’est dans l’ordre des choses, mais, j’ai quelques doutes sur une implication de ce parti dans cette agression inqualifiable.

    Lorsque nous avons une vie publique, parfois controversée par les uns, ou les autres, nous ne sommes, que rarement épargnés par de telle attaques, de plus en étant une jeune femme, vous attirez aussi toute sortes de malades, qui n’ont rien à voir avec la politique, lorsque j’écris  » malades », ce n’est pas pour les excuser.
    Je suis aussi père d’un fille, et de trois petites filles, je peux mesurer, les problèmes qu’une jeune femme peut rencontrer, même sans faire de politique.
    Nous ne partageons pas les même opinions politiques, mais nous essayer tous de faire quelques chose pour améliorer notre société.

    La diversité est devenu un terme générique vide de sens, qui ne correspond plus à rien de précis, surtout, lorsqu’il est publié surtout à des fins politique.
    Après de vouloir défendre des frontières et une nation n’autorise en rien d’être grossiers, ou raciste.

    Je n’écris pas pour la campagne électorale, il y a cette agression, je souhaite vous apporter un réconfort, en dehors de la vie politique, il y a une vie.
    Nous avons créé un Syndicat National d’Auteurs d’Inventions Indépendants, le S.N.A.I.I.
    Je me permets de vous adresser les coordonnée de mon blog, qui ne traite, que des inventeurs, et de l’aviation ultra légère, et bien évidement de ce syndicat, et il n’a rien de politique.

    Pour la diversité, je parle surtout d’universalité, qui se vérifie surtout dans le domaine des inventions.

    Sur ce blog, vous trouverez aussi une invitation pour un congrès le 20 octobre à BAGNOLET, au siège de la CGT.
    Je me doute bien, qu’en étant à FRÉJUS, et aller à PARIS peut vous poser un problème sur dans un délais aussi cours, mais, si vous connaissez d’autres personnes, qui sont sur PARIS, nous les accueillerons avec plaisir.

    http://inventeur-retraite.blog4ever.com/

    Cordialement
    Patrick COUTANT

  12. tibaert dit :

    A reblogué ceci sur tibaert.

  13. said benichou dit :

    bon courage insaf …

  14. Bouts Emmanuel dit :

    Juste pour vous encourager, il faut tenir bon, dites vous que bien des citoyens vous respectent, ne vous laissez pas influencer par des mufles, ou la haine qui nous entoure tous. Je lutte moi même contre tout cela en tant que quidam lambda.
    Bien cordialement
    Emmanuel Bouts Lyon
    0677244385

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s