Lettre ouverte pour que cessent les mensonges et les attaques …

image1Faire de la politique, c’est vouloir être au service de l’intérêt général. Faire de la politique, c’est le respect de ses opposants républicains. Faire de la politique dans son pays, c’est vouloir contribuer à la grandeur et au respect des valeurs de la France.

Mais ces derniers jours, la droite locale est venue déshonorer la politique et tout ce que cela implique. En s’en prenant personnellement à une femme et une mère, en l’occurrence Elsa Di Méo, qui est localement respectée de tous les républicains qui reconnaissent son courage et sa détermination dans la lutte contre l’extrême droite. MM. Ginesta et Decard devraient s’en souvenir car aucune voix ne leur a manqué pour triompher lors des élections départementales et régionales face au FN. Nous ne mettons pas nos adversaires et nos ennemis dans le même sac.

Les invectives, les mensonges colportés publiquement et les attaques personnelles n’ont pas lieu d’être. Elsa Di Méo fait partie de ces femmes, de ces mères qui se sont construites elles-mêmes, qui travaillent chaque jour, qui doivent leur réussite professionnelle à leur volonté et travail, qui ont réussi grâce à leurs efforts au sein de l’école publique de la République.

Elle n’est pas une apparatchik, elle ne vit pas de la politique. Elle est une militante acharnée et déterminée, comme nous, redonnant chaque jour toutes ses lettres de noblesse au mot « politique ». Messieurs, vous devez vous en souvenir.

En attendant que la droite se décide enfin à cesser ses attaques personnelles et à colporter des mensonges, la gauche agit localement. Nous sommes chaque jour sur le terrain, nous ne sommes pas enfermés dans des bureaux, nous ne cumulons pas les mandats, nous sommes dans les quartiers, auprès de celles et ceux qui ont tant souffert de la politique locale.

Et nous continuerons à être auprès des habitants de la 5e circonscription, malgré les attaques et les mensonges. Parce que pour nous seul l’intérêt général guide chaque jour nos combats. Parce que notre vision de ce que doit être aujourd’hui la politique n’est pas leur vision conservatrice et réactionnaire. Nous prônons le renouvellement et la féminisation de la classe politique, nous prônons le progressisme. Nous ne sommes pas enfermés dans une vision ancienne et dépassée de notre société. Et c’est bien pour cela que nous refusons de nous rabaisser à leurs attaques.

Insaf Rezagui
Secrétaire de section PS Fréjus, Bagnols-en-Forêt, Les-Adrets-de-L’Estérel
Candidate PS – Élections législatives – 5e circonscription du Var

Michel Tosan
Maire de Bagnols-en-Forê

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s